Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


Accueil Prevor Au service des Hommes Comment commander ? Contactez-nous    

logo

Jellywash®

1er urg

Utilisation

Ils l'ont essayé

Vos questions,
nos conseils

Spécial Professionnels
nautiques
Spécial Professionnels
santé
Forum

Commander en ligne
Disponible en ligne sous 48 h


Posez nous vos questions

 

Piqûre de Méduses et Action de Jellywash®

Les méduses, animaux fascinants, ont la particularité de libérer très rapidement leurs venins sur un simple contact pour immobiliser leur proie. Grâce aux cellules cnidocystes, la méduse est capable de lancer un petit harpon avec une telle force que celui-ci pénètre dans la peau et permet l’introduction du venin. Les venins sont constitués essentiellement de protéines et de polypeptides qui induisent la toxicité. Ils ont la particularité en général de déclencher de vives douleurs et une réaction urticante pouvant aller dans certains cas jusqu’à des nécroses. La réaction peut être suivie de réactions allergiques et pour certaines espèces de complications toxiques.

ill

Sur les côtes européennes et méditerranéennes, les symptômes se limitent le plus souvent à de vives douleurs et, après les premiers soins, à des érythèmes qui peuvent laisser de vilaines cicatrices. On note parfois des complications plus générales nécessitant une prise en charge médicale.

Les cellules urticantes et les extrémités de tentacules restent actives même lorsque la méduse semble morte. On peut noter jusqu’à 100 000 cellules nématocystes par cm² sur les tentacules.

Dès le contact cutané, les cellules venimeuses s'accrochent à la peau et mettent en action leurs mécanismes d’envenimation. Cependant, toutes n'agissent pas et peuvent rester potentiellement actives.

Le traitement d’urgence consiste à enlever le plus vite possible les cellules microscopiques et les filaments s’il y en a. Le lavage est le procédé le plus efficace. L’eau douce n’est pas recommandée, car elle fait éclater les cellules restantes, ce qui aggrave la douleur et la diffusion du venin. L'eau de mer est peu efficace, mais n'a pas les effets néfastes de l'eau douce. On recommande souvent la mousse à raser pour son effet enrobant, le sable pour sa capacité d’absorption et l'ammoniaque ou le vinaigre, suivant la famille de méduses, pour neutraliser le venin. Leur utilisation nécessite l'identification préalable de la méduse pour éviter les erreurs.

ill1


Jellywash® est un produit d’utilisation simple qui tient compte de l'ensemble des connaissances actuelles en matière de traitement d’urgence. Jellywash® est une solution hypertonique à pH neutre, permettant un lavage rapide des cellules et des filaments. Son hypertonicité empêche l’éclatement des cellules actives. Les venins pH dépendants sont neutralisés qu'ils soient acides ou basiques. La non-toxicité de Jellywash® lui permet d’être utilisée en grande quantité si besoin est.

Jellywash® peut, en cas de nécessité, être utilisée sur les muqueuses ou sur l’œil. Dans ce dernier cas, il faut alors faire un lavage prolongé. En cas d’utilisation sur les lèvres ou dans la muqueuse buccale, on prendra soin de bien recracher pour ne pas avaler de venin ou de filaments.

En cas de persistance des filaments, on prendra soin de les enlever avec une pince ou un coton tige. L’action préalable de Jellywash® devrait avoir neutralisé la plus grande partie des cellules.

En cas de piqûres multiples, il sera peut-être nécessaire d'utiliser plusieurs poches de Jellywash®.

Les symptômes dépendent du délai d’intervention. En général, la douleur s'apaise rapidement après le début du lavage. Si celui-ci est fait suffisamment vite, la douleur disparaît dans l’heure qui suit. En cas de persistance de la douleur ou d'inquiétude, ne pas hésiter à demander un avis médical.

Jellywash® est une solution de lavage local, à utiliser rapidement. Son efficacité est limitée au lavage des cellules urticantes et à la neutralisation de leurs actions. Ce n’est pas un médicament des brûlures secondaires à la piqûre de méduse. Cependant, en cas de retard à la prise en charge de la piqûre ou d'utilisation d'une autre méthode, il est toujours préférable de laver avec Jellywash®, même tardivement, pour restaurer un environnement favorable à la conduite d'un traitement adéquat.

Jellywash® n’empêchera pas une réaction allergique due aux phénomènes de reconnaissance biologique propre à l’homme. Si un bon lavage permet d’éliminer rapidement les cellules génératrices de la réaction allergique et diminue souvent sa gravité, elle n’empêchera pas la réaction de continuer. Ne pas hésiter à demander rapidement un avis médical.


- Contact - Mentions légales -



Les mots clés : Jellywash, Anti-méduse, Méduse, Jellyfish, brulure corau de feu,brulure coraux de feu,brulure meduse,brulure meduses,brulure méduse,brulure méduses,brulure urticant,brulure urticants,brulures corau de feu,brulures coraux de feu,brulures meduse,brulures meduses,brulures méduse,brulures méduses,brulures urticant,brulures urticants,brûlure corau de feu,brûlure coraux de feu,brûlure meduse,brûlure meduses,brûlure méduse,brûlure méduses,brûlure urticant,brûlure urticants,brûlures corau de feu,brûlures coraux de feu,brûlures meduse,brûlures meduses,brûlures méduse,brûlures méduses,brûlures urticant,brûlures urticants,piqure corau de feu,piqure coraux de feu,piqure meduse,piqure meduses,piqure méduse,piqure méduses,piqure urticant,piqure urticants,piqures corau de feu,piqures coraux de feu,piqures meduse,piqures meduses,piqures méduse,piqures méduses,piqures urticant,piqures urticants,piqûre corau de feu,piqûre coraux de feu,piqûre meduse,piqûre meduses,piqûre méduse,piqûre méduses,piqûre urticant,piqûre urticants,piqûres corau de feu,piqûres coraux de feu,piqûres meduse,piqûres meduses,piqûres méduse,piqûres méduses,piqûres urticant,piqûres urticants, eprevor, e-prevor